Nice

vague de réactions après l’expulsion de maître Sollacaro d’un procès à Aix



La condamnation est unanime, en Corse comme sur le continent. Le Conseil National du Barreau va saisir le Garde des Sceaux, Eric-Dupond-Moretti. 

« Inacceptable ! » « Un scandale ! » Ces mots reviennent comme un leitmotiv, sur les réseaux sociaux, au lendemain de l’esclandre du tribunal correctionnel d’Aix En Provence.

Et l’affaire, au fil des heures, prend une ampleur spectaculaire.

Soutien de tous les barreaux de France

Ce jeudi 11 mars, l’avocat ajaccien Paul Sollacaro demande au président alors que son client, qui a contracté le Covid, est absent. Le refus de Marc Rivet entraîne une altercation verbale. 

Et Paul Sollacaro est expulsé par les forces de l’ordre, « comme un voyou », selon ses propres mots. En soutien, tous ses collègues quittent la salle. Ce n’est qu’un début. Quelques minutes après, la profession entière, à travers la France, est vent debout. Quelques heures plus tard, un hashtag voit le jour : #jesuispaulsollacaro.

Maître Stéphane Nesa est vice-président de la Conférence nationale des Bâtonniers. Il était associé d’Antoine Sollacaro, le père de Paul. Il connaît bien l’avocat du Barreau de Nice.

On a piétiné la robe d’avocat

Maître Stéphane Nesa

Mais pour lui, ce qui s’est passé à Aix-en-Provence va bien au-delà d’un problème de personne :
« Ce n’est pas uniquement notre confrère qui a été agressé. C’est notre robe. Quand on meurt, on est enterré avec cette robe. C’est sacré. Là, on la piétine, on l’arrache, on la déchire. On doit absolument réagir, pour ne pas, par notre silence, cautionner ce genre de comportement ».

En Corse, dont est originaire Paul Sollacaro, les avocats n’ont pas tardé à réagir, devant le tribunal et sur les réseaux sociaux, par l’intermédiaire du bâtonnier, Julia Tiberi :

A Nice, où maître Sollacaro exerce, la profession était également réunie ce matin devant le Palais de justice pour signifier son mécontentement.

A Bastia, Jean-Paul Eon, le bâtonnier, réfléchit à la forme que prendra la mobilisation prévue. 

Les barreaux de toute la France, de Dijon à Paris, en passant par Perigueux, Lille ou Montpellier ont également témoigné de leur solidarité. Et cela ne devrait pas s’arrêter là. « Il faut une réponse à la hauteur de l’agression », martèle maître Nesa. 

Pas la première fois

La Conférence nationale des Barreaux a annoncé qu’elle allait saisir le Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, lui même ancien avocat. Son vice-président, Stéphane Nesa, estime qu’il devrait y avoir des suites disciplinaires :

« Nous ne connaissons pas encore tous les éléments de cette affaire. Cela permettrait que le magistrat et l’avocat s’expliquent, et que chacun fasse entendre sa version. Mais c’est à Paul Sollacaro de mener une réflexion pour décider s’il saisira le Conseil national de la Magistrature ». 

Ce qui inquiète la profession, c’est qu’apparemment ce ne serait pas là première fois qu’une telle situation se présente dans une salle d’audience, contrairement à ce que beaucoup pensaient.

L’affaire d’Aix a fait ressortir une cas semblable, qui serait arrivé il y a quelques semaines à une avocate dans un autre tribunal du Paysen, selon le CNB, qui pour l’heure n’en sait pas plus. « Cela n’était pas remonté jusqu’à nous », déplore le vice-président du Conseil…

La profession n’est pas la seule à réagir. La classe politique, en Corse, n’est pas non plus restée insensible à l’affaire. Jean-Guy Talamoni, également avocat, mais aussi Jean-Félix Acquaviva et Laurent Marcangeli ont témoigné de leur soutien :

 





Source link

Autres articles

Malgré un match contre Monaco à huis-clos, les supporters de l’OGC Nice nombreux devant l’Allianz Riviera

adrien

5e vague, voici où le port du masque est obligatoire dans les Alpes-Maritimes

adrien

Christian Estrosi veut analyser les rejets des toilettes des avions, est-ce réalisable ?

adrien

Deux élus proches de Christian Estrosi visés par une enquête préliminaire pour détournements de fonds publics

adrien

plus de 150 vols annulés par jour à l’aéroport de Nice Côte d’Azur

adrien

avec le confinement, le maire de Nice réclame une modification de l’arrivée de la course

adrien