Nice

test PCR ou antigénique négatif au Covid-19 obligatoires

Notez cet article


Le préfet de Corse l’a annoncé ce samedi 12 décembre : toute personne de plus de 11 ans souhaitant se rendre sur l’Ile de Beauté pendant la période allant du 19 décembre au 8 janvier devra avoir fait test PCR ou antigénique négatif au Covid-19, effectué 72 heures avant le voyage.

A compter du samedi 19 décembre et jusqu’au 8 janvier 2021, pas question d’aller en Corse sans avoir trois jours avant le voyage effectué un test soit PCR, soit antigénique pour déterminer si vous êtes bien négatif au coronavirus.

Cette mesure concerne les plus de 11 ans.

Je trouve cela très bien, moi je ferai le test avant d’aller voir ma famille…

Quand des gens viennent de l’extérieur sans faire gaffe, c’est une bonne chose alors que nous on fait attention…

Réactions au départ des ferry


A partir par Guillaume Ptak

L’annonce a été faite par le préfet de Corse, Pascal Lelarge et la directrice de l’ARS de Corse, Marie-Hélène Lecenne, lors d’une conférence de presse. 

L’obtention d’un test négatif est donc une condition requise pour prendre un bateau ou un avion pour la Corse, pendant la période comprise entre le 19 décembre et le 8 janvier.

Cette obligation va consister à réaliser un test dans les 72 heures avant l’embarquement. Nous considérons que la très grande disponibilité de tests, que ce soit PCR ou antigéniques, ne doit pas poser de difficulté aux visiteurs.

Pascal Lelarge, préfet de Corse

Des sanctions prévues

Contrairement aux territoires d’Outre Mer, le résultat des tests n’est pas exigible à l’embarquement, mais les passagers devront rédiger une attestation sur l’honneur, indiquant qu’ils n’ont pas été en contact avec le COVID-19, qu’ils ne présentent pas de symptômes ou qu’ils ne sont pas positifs.

Les personnes devront avoir sur elles et pouvoir présenter, en cas de contrôle de police, un justificatif du laboratoire ou de la pharmacie prouvant qu’ils ont passé le test. Tout manquement sera verbalisé.

Pascal Lelarge, préfet de Corse

Aujourd’hui en Corse, le taux d’incidence est faible, il est d’environ 30 pour 100 000, alors qu’on a un taux d’incidence moyen sur le continent, de 110 pour 100 000 voire plus en région PACA.

Qui dit fêtes de fin d’année, dit regroupements familiaux. C’est exposer nos 70.000 personnes âgées et nos 40.000 personnes à risques à potentiellement un risque accru.

Bianca Fazi, conseillère exécutive en charge de la santé Collectivité de Corse

Qui va vérifier la validité de ces tests ?

« Tout d’abord, il y aura une première vérification, une attestation sur l’honneur par la compagnie aérienne qui vérifiera que la personne a bien fait le test. Et ensuite, il y aura des contrôles : des contrôles substantiels, mais pas systématiques. La règle, c’est de faire le test avant », affirme sur franceinfo François Chazot, le directeur de cabinet du préfet de Corse.

Des contrôles devraient ainsi être organisés dans les aéroports et les ports.

Pas de justificatif de laboratoire ou de pharmacie à présenter ? C’est 135 euros !





Source link

Autres articles

Covid-19, vacances, canicule… pourquoi la pénurie de don du sang s’aggrave en PACA

adrien

rencontre avec des artisans d’Antibes, Grasse et Nice qui ont attrapé le « virus » du chocolat

adrien

ces communes des Alpes-Maritimes et du Var se mobilisent pour faire vivre le commerce local

adrien

Covid-19 : Mir-AGE, l’essai clinique européen piloté par l’infectiologie niçois Eric Cua

adrien

Le vaccin contre la Covid-19 arrive avant la fin de l’année dans les Alpes-Maritimes

adrien

la députée des Alpes-Maritimes Marine Brenier a déposé une proposition de loi sur « l’aide active à mourir »

adrien