Nice

Retour à l’école des primaires et maternelles en présentiel : ce qu’il faut retenir

Notez cet article


Ce lundi, les élèves de primaires et maternelles reviennent à l’école après trois semaines de confinement. Le ministère de l’enseignement a annoncé le dépistage massif des élèves avec des tests salivaires. Comment cela se passe ce lundi matin dans l’académie d’Aix-Marseille ?

Les élèves de maternelles et de primaires reprennent ce lundi 26 avril le chemin de l’école. Collégiens et lycéens suivront, eux, les cours à distance avant un retour en classe le 3 mai.

Pour leur reprise, les lycées seront en demi-jauge, avec une alternance entre présentiel et distanciel.

Pour les collèges, la rentrée s’effectuera en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie, qui feront aussi leur rentrée en demi-jauge. 

C’est le cas des Bouches-du-Rhône.

Une rentrée marquée par de nouveaux protocoles sanitaires et des tests salivaires massifs.

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué que 400.000 tests salivaires contre le Covid-19 seront déployés dans les écoles élémentaires à la reprise des classes, avec un objectif de 600.000 d’ici la mi-mai. « Nous concentrerons ce dispositif de dépistage dans les départements où l’incidence est la plus élevée« , a-t-il ajouté.

Fermeture de classe au moindre cas

Le protocole actualisé du ministère qui accompagne le retour en classe des écoliers sera « très strict » a prévenu le ministre de l’Éducation, alors que le virus circule encore activement dans notre pays.

« Nous fermerons la classe dès qu’il y a un cas de contamination », a prévenu Jean-Michel Blanquer.

Une mesure préventive pour les écoles, les collèges et les lycées.

Dans ce contexte, le nombre de classes appelées à fermer devrait sensiblement augmenter.

« Mais il est largement préférable d’avoir 1% des classes de France qui ferment que d’avoir 100% des écoles fermées » indique le ministre.

Selon le protocole, les élèves positifs devront s’isoler pendant dix jours. Les cas contacts devront, eux, s’isoler sept jours.

L'enjeu de cette reprise est de massifier les capacités de tests pour enfants et enseignants. A La Trinité près de Nice, distribution des tests dans une école ce lundi 26 avril.

L’enjeu de cette reprise est de massifier les capacités de tests pour enfants et enseignants. A La Trinité près de Nice, distribution des tests dans une école ce lundi 26 avril.

© Laurent Verdi FTV

Le flou pour les parents

Devant les grilles des écoles ce lundi matin, les parents se posent beaucoup de questions.

C’est le sujet de conversation et chacun s’interroge sur cette annonce gouvernementale, effet d’annonce ou réelle mesure?

Virginie, mère de deux enfants en CP et petite section à Marseille explique n’avoir « eu acune communication pendant le confinement et les vacances sur l’arrivée des tests salivaires ».

Marie, mère d’une petite Océane, en CE1 « on aimerait juste savoir si les tests sont là, et si les enfants vont être testés et si on sera tenu au courant ».

Interrogés, des personnels scolaires indiquent des retards de réception. 

« On devrait les recevoir cette semaine, on aurait du les recevoir la semaine dernière, mais il y a du retard pour le moment« .

Comment se déroule un test RT-PCR salivaire ?

L’élève crache dans un tube qui est envoyé à un laboratoire dans un délai de cinq heures.

S’il est difficile pour l’enfant de cracher, la salive peut être prélevée sous la langue à l’aide d’une pipette.

L’échantillon de salive se conserve dans un flacon sec et stérile à température ambiante. Il doit être analysé dans les 24 heures suivant le prélèvement.

Le résultat est rendu par le laboratoire dans les mêmes délais que celui d’un test RT-PCR nasopharyngé.

Il ne permet pas de gagner du temps.

Son principal intérêt est sa simplicité d’utilisation. Pour les enfants, il est moins désagréable qu’un prélèvement par écouvillon dans les narines.

Dans tous les cas, les parents doivent avoir donné leur consentement au préalable.

 





Source link

Autres articles

CHECK – Le maire de Nice conteste un reportage sur son passé politique, nous avons vérifié

adrien

l’école Montessori placée en liquidation judiciaire, une centaine d’enfants sont impactés

adrien

depuis une semaine, plusieurs attaques de loups ont tué au moins quatre brebis et trois chèvres

adrien

Records de chaleur pour les minimales dans le Var et les Alpes-Maritimes ce lundi

adrien

Le Théâtre national de Nice participe au mouvement d’occupation des lieux culturels

adrien

Coronavirus: les enjeux de la commission d’enquête parlementaire sur la crise sanitaire selon son rapporteur Eric Ciotti

adrien