Nice

Pourquoi il n’y a pas de fermeture après des cas de Covid détectés parmi les lycéens à Nice et à Antibes

Notez cet article



Dans les lycées Apollinaire et Maulnier de Nice et Audiberti à Antibes, plusieurs élèves ont repris les cours, sans savoir qu’ils étaient positifs au Covid-19. Ils sont en quatorzaine. Les autorités n’ont pas fermé les classes car les règles sanitaires ont été respectées.

 

La semaine de rentrée n’est pas encore terminée, et déjà, le Covid s’invite dans les salles de classes ! Rien d’alarmant pour l’instant. Mais au lycée Thierry Maulnier de Nice (Alpes-Maritimes) le message reçu dès le mardi 1 septembre a inquiété les familles. Un cas en première, un autre en terminale… et pas de test massif dans les classes où étudiaient les élèves positifs.

Lycéenne asymptomatique

Autre cas : une lycéenne asymptomatique a fait mardi matin sa rentrée, aux côtés de ses camarades de classe, sans savoir qu’elle était positive à la Covid-19. Elle attendait le résultat des tests passés à son retour de vacances.
Même problème au lycée Apollinaire, à Nice : une élève, qui s’est fait dépister après une fête, a fait sa rentrée sans attendre le résultat. Qui était, lui aussi, positif. 

Attendre les résultats des tests

Les autorités demandent donc aux parents d’être prudents et d’attendre les résultats des tests avant de les envoyer dans leur établissement scolaire. Pour rappel, depuis le 26 août dernier, les départements des Alpes-Maritimes et du Var ont été placés en zone rouge car le virus circule activement.

Enquêteurs

Un strict respect du protocole qui a permis d’éviter la fermeture de ces lycées. La direction de l’établissement précise : « Les personnes habilitées vont évaluer la situation, établir la liste des personnes « contacts » de l’élève au lycée comme dans sa vie privée. L’infirmière du lycée comme des enquêteurs sont donc susceptibles d’entrer en contact avec des familles dont les élèves étaient présents au lycée mardi ou qui connaissent personnellement cet élève. »

Le proviseur du lycée Maulnier explique la démarche : 

Il a été considéré que parce ce que les élèves avaient gardé le masque et que les élèves se lavent régulièrement les mains au gel hydro-alcoolique pour se désinfecter, il n’y avait pas à considérer de cas contact autour des élèves. 

Silvio Mermier, proviseur du lycée Thierry Maulnier

Les « alertes » au Covid en milieu scolaire sont traitées au cas par cas par le rectorat qui travaille en lien avec l’Agence Régionale de Santé. Même cas positif et même démarche au lycée Audiberti d’Antibes.
 

Ce protocole a été appliqué lorsque l’élève était au lycée, les masques ont constitué une protection tout comme l’hygiène des mains exigée dès l’arrivée. Toute l’organisation de mardi 1er septembre a été communiquée aux fins d’enquête. 

Courrier envoyé aux parents d’élèves du lycée Audiberti d’Antibes

Etablir la liste des personnes « contacts »

La direction du lycée Audiberti précise : « Les personnes habilitées vont évaluer la situation, établir la liste des personnes « contacts » de l’élève au lycée comme dans sa vie privée. L’infirmière du lycée comme des enquêteurs sont donc susceptibles d’entrer en contact avec des familles dont les élèves étaient présents au lycée mardi ou qui connaissent personnellement cet élève. »

Enseignement à distance

Actuellement, les élèves positifs au Covid sont confinés pendant 15 jours chez eux. Mais pas question de prendre du retard pour autant ! Le télé-enseignement est déjà activé. Les établissements ont demandé aux enseignants de mettre leurs cours en ligne, de poster les devoirs à faire sur les ENT (espaces numériques de travail). Comme pendant le confinement.

 

Il y a tout un travail qui a été mis en place au niveau national avec toutes les ressources, une continuité pédagogique qui est mise en œuvre. Nous avons tous les documents nécessaires pour permettre aux élèves de continuer leurs apprentissages. 

Mickaël Cabbeke, Inspecteur d’académie.

A partir de 3 cas positifs

Attention, les autorités préviennent : à partir de 3 cas positifs, une classe peut être fermée. C’est la règle désormais dans l’Education Nationale. Une règle qui connaît déjà des exceptions : si un élève ou un enseignant a été en contact avec d’autres personnes, ou a enlevé son masque (réunions, cours de sport etc), l’établissement peut être fermé dans la journée. Dans certains lycées, des élèves manquent à l’appel, pas plus de 4 ou 5, pour des suspicions de Covid… La rentrée 2020 est vraiment une rentrée particulière.



Source link

Autres articles

Nice : “J’ai des collègues qui ont envie de rendre les armes” dénoncent les syndicats de police

adrien

une étape à bord d’une des 2 Cv de la caravane publicitaire

adrien

Malgré le coronavirus, les plages privées se préparent à rouvrir début juin

adrien

Visiter chaque recoin de Nice lors de ses prochaines vacances

Odile

Deux jours après la fusillade des Liserons à Nice, les policiers patrouillent et les habitants sont inquiets

adrien

Des étudiants agressés par un groupe d’extrême-droite sur un campus de Nice

adrien