Nice

on vous explique comment se tiennent les marchés de Noël de la Côte d’Azur face au Covid

Notez cet article



Depuis ce week-end, certains marchés sont ouverts. A Cannes, Antibes et Vence ces festivités sont maintenues. Avec toutefois certaines restrictions : pas de patinoire à Cannes ou à Antibes, pas de table ni de chaise pour éviter les rassemblements aux abords des chalets. Une ambiance différente.

Noël sans ses cabanes en bois, son traditionnel vin chaud et ses bretzels, ses manèges, ses illuminations multicolores… Ce n’est pas vraiment Noël ! Incertitudes, risque sanitaire, interdiction des rassemblements : la deuxième vague du Covid-19 avait fait craindre une annulation des marchés de Noël sur la Côte d’Azur.

C’est le cas à Nice : le maire a prévenu les Niçois dès la mi-novembre et expliqué son choix : pas de marché de Noël. Face au risque sanitaire, d’autres villes en France ont annulé leur marché de Noël car les locations de chalet doivent être confirmées plusieurs semaines avant les festivités.

Et pourtant, depuis ce week-end, certains marchés sont ouverts. A Cannes, Antibes et Vence ces festivités sont maintenues. Avec toutefois certaines restrictions : pas de patinoire à Cannes ou à Antibes, pas de table ni de chaise pour éviter les rassemblements aux abords des chalets.

Nouvelles restrictions

Le port du masque est obligatoire et contrôlé (en plus des sacs) à l’entrée du marché. Tous les commerçants sont masqués dans leurs cabanes en bois. A Antibes, de nouveaux chalets ont pu être ajoutés, de nouvelles restrictions aussi. Elisabeth Large, directrice du service culture et animation de la ville nous les détaille :  

On a espacé nos chalets de manière à éviter les regroupements et les files d’attente. On compte sur le bon sens de chacun et le respect des règles pour que nos animations puissent vivre et donner de l’éclat à ces fêtes de Noël. 

 Elisabeth Large, directrice du service culture et animation de la ville d’Antibes.

Entre le masque et le chapeau du père Noël

Les commerçants aussi ont dû s’adapter. « Entre le masque et le chapeau (du père Noël), on a du mal à nous reconnaître, mais on fait avec », explique Emilie Sarrazin, créatrice de savons sur le marché d’Antibes.

Or, d’après le décret du 29 octobre 2020, les règles sanitaires rappelées par la préfecture des Alpes-Maritimes aux maires sont drastiques :

  • tout rassemblement de foule est interdit
  • il faut prévoir 4 mètres carré par client dans les marchés ouverts
  • interdiction de toute consommation de produits alimentaires sur place (comme la dégustation de vin chaud)
  • imposer le port du masque pour toute personne de plus de 11 ans
  • pour les manèges, cette activité est possible si elle ne génère pas un attroupement de plus de 6 personnes sur la voie publique

Lassés de ce deuxième confinement

Dans ces conditions, faut-il aller faire un tour au marché de Noël ? Au vu de l’affluence ce week-end à Cannes et à Antibes, les familles ont répondu présent ! Petits et grands étaient plus que lassés de ce deuxième confinement et avaient envie de cette ambiance de Noël.

Bretzels, gaufres et rhum arrangé

Une longue file d’attente s’est formée dimanche après-midi devant l’entrée du village de Noël d’Antibes, situé face au port. Impossible alors de conserver la distance d’1 mètre entre tous les visiteurs. Même difficulté pour manger sur le pouce un bretzel, une gaufre, goûter une spécialité savoyarde ou boire un rhum arrangé : on enlève le masque.

Couvre-feu mardi 15 décembre

De plus, le mardi 15 décembre marque la mise en place du couvre-feu annoncé par le premier ministre. Dès lors, le marché de Noël et la nouvelle interdiction de sortie après 20h, peuvent-ils faire bon ménage ? Cette année, à Antibes, le village de Noël ouvre à 10h00 et fermera à 19h30, soit 30 minutes avant le couvre-feu. Aucune animation n’est bien sûr prévue en soirée, précise la mairie. Les autres années, des ouvertures nocturnes avaient lieu jusqu’à 21h30, surtout le week-end.

Des restrictions d’horaires qui risquent de générer un manque à gagner pour les commerçants. La vente à emporter reste à privilégier… Pas de rendez-vous donc entre amis autour d’un vin chaud et d’une raclette. Décidément, ce Noël 2020 aura une saveur bien différente.



Source link

Autres articles

Conseil municipal à Nice : Christian Estrosi réélu avec 56 voix sur 63 exprimées

adrien

Réouverture de lieux culturels : nos idées pour ce week-end de l’Ascension sur la Côte d’Azur

adrien

L’histoire du rattachement du Comté de Nice à la France expliquée sous forme de vignettes Panini

adrien

Parc Carol de Roumanie à Nice

administrateur

le procès aux assises des agresseurs de Jacqueline Veyrac en 2016 commence lundi

adrien

les images des hommages et les réactions politiques dans les Alpes-Maritimes

adrien