Nice

« on vaccine à flux tendu » en région PACA



Que ce soit dans les centres de vaccinations, les pharmacies ou les cabinets des médecins généralistes, les prises de rendez-vous pour la vaccination explosent depuis les annonces du gouvernement. Et avec la période estivale, la région est d’autant plus concernée par cette hausse.

Depuis les annonces faites par Emmanuel Macron le 12 juillet, trouver un créneau pour recevoir son vaccin anti-covid est devenu pour beaucoup une priorité ! Les plateformes comme Doctolib, Keldoc ou Vitemadose ont été prises d’assaut ces derniers jours. Si la hausse des demandes pour se faire vacciner est un phénomène national (+ 50 % par rapport à la semaine dernière), celle-ci est d’autant plus importante en région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec l’arrivée des touristes. A ce sujet, certains professionnels de santé ont d’ailleurs alerté le ministre Olivier Véran . Dans un communiqué du 22 juillet, ils rappellent que :  

Nous sommes mobilisés depuis la première heure dans la campagne de vaccination. Les médecins libéraux de PACA demandent d’urgence des stocks de doses suffisante pour faire face à l’urgence vaccinale.

Union régionale des professionnelles de santé et des médecins libéraux en PACA

Le manque de doses pour satisfaire la demande dans la région est également pointé du doigt par Patrick Magnetto, le président du syndicat des pharmaciens du Var : « Nous manquons de doses. Nous vaccinons à flux tendu alors que nous sommes un département ultra touristique et que la demande ne cesse d’augmenter. » Pour ce professionnel de santé, la région aurait dû mettre en place un plan vaccinal depuis plusieurs mois, comme pour les soignants, adapté à l’ensemble des personnes travaillant dans le secteur touristique. En région PACA, 40 % de l’activité économique est liée à ce secteur. 

A Nice, un centre de vaccination éphémère, installé dans un pub du centre-ville sur le cours Saleya, a permis à plus de 440 salariés (patrons, restaurateurs, barmen) de recevoir leur première injection, les 22 et 23 juillet. 

Les pharmacies vaccinent trois fois plus 

« C’est monstrueux ! La demande a explosé » : pour Filip Van de Wiele président du syndicat Pharmacie USPO Vaucluse, la forte demande ne fait également aucun doute. Dans sa pharmacie, « depuis ce matin le téléphone ne fait que sonner ». De manière générale, toutes les pharmacies vaccinent à la chaîne. Le professionnel précise : « les locaux sont aussi en demande, certains souhaitent partir en vacances en août ». Aussi, le festival d’Avignon, qui demande un pass sanitaire, participe à l’importante demande. Dans le département du Vaucluse, on dénombre près de 200 pharmacies, et la cadence aurait en moyenne triplé depuis les annonces du 12 juillet. 

Toujours selon Filip Van de Wiele, « les personnes se font débouter des centres de vaccination et tentent alors leur chance dans les pharmacies ». Pourtant dans les officines aussi, les places se font rares. De plus, le vaccin Pfizer n’est pas encore livré dans toutes les pharmacies : « on a surtout du Moderna et du Jansen », conclut-il. 

Pour soulager la demande, de nouveaux centres de vaccinations ouvrent leurs portes. Le centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes a lancé, lundi 20 juillet, un espace de vaccination contre la Covid-19. Les piqûres se font sans rendez-vous et le centre de vaccination est en mesure d’injecter 1.000 doses par jour. Une initiative menée en partenariat avec l’Agence régionale de Santé (ARS). Aussi, une permanence au centre commercial Cap 3000 à Saint Laurent du Var (06), vaccine également sans rendez-vous. 

Le manque de dose et l’importance des demandes n’expliquent pas à eux seuls les raisons des difficultés pour se faire vacciner. Patrick Magnetto, président du syndicat des pharmaciens du Var estime  que « nous manquons de personnel et avec les départs en vacances ça ne va pas s’améliorer ! ». Mais le délégué de l’ARS PACA, Romain Alexandre, rappelle : « si on veut vraiment se faire vacciner c’est possible. Nous mettons tout en oeuvre ». Il ajoute également : 

20% des rendez-vous ne sons pas honorés, donc c’est aussi une question de bonne volonté.

L’ARS PACA

45 % de la population est vaccinée ce 23 juillet

Des volontaires pour se faire vacciner, il y en a encore beaucoup. Dans la métropole niçoise, 50.000 injections sont prévues la semaine prochaine précise l’ARS. Dans la région, plus de 45 % de la population est vaccinée ce 23 juillet. 

A l’échelle nationale, ce sont en moyenne 254.983 premières injections qui sont effectuées chaque jour. Au total, 56 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

C’est face à l’émergence du variant Delta que l’exécutif a décidé d’employer les grands moyens, avec la mise en place du pass sanitaire dans l’Hexagone. Dans la région, 93 % des tests positifs comportent la mutation de ce variant. 

La préfecture du Var a d’ailleurs décidé de renforcer les mesures sanitaires pour tenter d’endiguer l’épidémie : le port du masque en extérieur est à nouveau obligatoire. Dans les Alpes-Maritimes, le taux d’incidence a dépassé ce 23 juillet le seuil d’alerte fixé à 200 cas pour 100.000 habitants par le président de la République. Sur Twitter, le ministre de la santé, Olivier Véran, rappelait : « Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rendez-vous de vaccination (…) Cela tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n’attendent que vous » 





Source link

Autres articles

La région PACA est la « championne des mariages », les professionnels du secteur recommencent à planifier ces événements

adrien

Retour à l’école des primaires et maternelles en présentiel : ce qu’il faut retenir

adrien

De Menton à l’Espagne, 35 arrestations dans le cadre d’un vaste coup de filet dans les milieux du grand banditisme

adrien

images de la fête de la musique sur la Côte d’Azur

adrien

Toulon Saint-Cyr/OGC Nice, suivez le derby de la Méditerranée sur France 3 PACA le 10 février

adrien

« tout ce que nous faisons, c’est pour éviter le reconfinement »

adrien