Nice

on fait le point sur les vaccinodromes et les modalités pour y recevoir une injection de vaccin

Notez cet article


Alors que des espaces mythiques comme le Stade de France à Paris ou le Vélodrome de Marseille se sont transformés en vaccinodromes géants, les communes des Alpes-Maritimes sont mobilisées et prêtes à accueillir ceux qui souhaitent se faire vacciner. On vous explique comment en bénéficier.

Depuis le début de l’épidémie, les centres de vaccination fleurissent un peu partout dans les Alpes-Maritimes. De Nice à Grasse en passant par Cannes, Le Cannet ou encore Mandelieu-la Napoule. La campagne de vaccination a débuté dans les Alpes-Maritimes en décembre dernier.

La campagne de vaccination passe maintenant à la vitesse supérieure. Une quarantaine de « mégacentres » de vaccination vont être créés sur le territoire dans le courant durant ce mois d’avril. Certains déjà ouverts, vont devenir dans le département ces fameux ‘ »vaccinondromes » Ces centre, devrainent, si le nombre de dosses suit, pratiquer entre 1.000 à 2.000 injections quotidiennes.

Au Cannet, nous avons ouvert le centre de vaccination de La Palestre le 16 janvier dernier. En moyenne, nous assurons 360 injections par jour. Si le nombre de doses était supérieur, nous pourrions structurellement assurer 1.000 injections/jour,

précise Stéphane David, en charge de la communication de la ville du Cannet.

L’armée est aussi mobilisée cette semaine. Depuis ce 6 avril, sept hôpitaux militaires ouvrent des centres de vaccination permanents. En Provence-Alpes-Côte d’Azur les hôpitaux d’instruction des armées (HIA) Laveran à Marseille et Sainte-Anne à Toulon.

Voici les grands centres prévus dans les Alpes-Maritimes :

A Nice et à Cannes, les sites étaient déjà perçus comme des centres de grande ampleur. 

À Cannes, deux centres de vaccination, l’un au Palais des Festivals et l’autre au Palais des Victoires sont en place depuis le 9 janvier dernier. À Mandelieu-la-Napoule, le centre des Expositions et des Congrès est aussi effectif.

À Antibes, le grand centre de vaccination est installé à la maison des associations. Le centre ouvert au Palais des congrès de Mandelieu-La-Napoule commence lui aussi à faire monter ses cadences. Le record de vaccins injectés a même été battu le 2 avril dernier avec 670 vaccins réalisés en une seule journée, selon le maire Sébastien Leroy.

► Focus sur Nice

Alors que quatre centres existent déjà sur la ville, 10 rue Hancy, au Théâtre de Verdure, au Palais Nikaïa et au Palais des Expositions, l’ouverture d’un cinquième centre a été annoncée. Le centre du Palais des Expositions doit monter en puissance pour atteindre les 5.000 injections par jour.

Ce dernier n’ouvrira pas avant la mi-avril et sa location est encore inconnue. En outre, trois centres sur la Métropole hors Nice existent, plus des unités mobiles qui se déplacent sur les communes de la Métropole.

Pour répondre à toutes vos questions, une « Foire aux Questions » a été créee sur le site de la ville de Nice, ainsi qu’une plateforme d’inscription à la vaccination.

 Le centre du Palais des Expositions va monter en puissance pour atteindre les 5.000 injections par jour. Photo prise le 13 mars 2020.

Le centre du Palais des Expositions va monter en puissance pour atteindre les 5.000 injections par jour. Photo prise le 13 mars 2020.

© Nathalie Morin FTV

Quelles conditions dois-je remplir pour me faire vacciner ?

Pour le moment, la vaccination est seulement ouverte aux plus de 70 ans et aux personnes atteintes de comorbidité. Christian Estrosi a demandé que l’on ouvre cette vaccination à des catégories plus larges, notamment celle des actifs. D’ailleurs la ville de Nice invite l’ensemble de la population à s’inscrire sur la plateforme.

Deux vaccins sont actuellement administrés sur la ville : Pfizer et Moderna, mais est impossible de choisir entre ces deux vaccins. Il est déterminé en fonction des doses que l’on reçues.

Le cap des 100.000 doses de vaccin contre la Covid-19 administrées à Nice et dans la Métropole Nice Côte d’Azur a été franchi. Doses ne signifie pas personnes vaccinées à 100%.

Les trois prochaines étapes du calendrier vaccinal ont été précisées par le président de la République le 31 mars :

  • A partir du 16 avril, les premiers rendez-vous seront ouverts pour les personnes qui ont entre 60 et 70 ans.
  • A partir du 15 mai pour ceux ont entre 50 et 60 ans.
  • A partir de la mi-juin, la prise de rendez-vous s’ouvrira à « l’ensemble des Français de moins de 50 ans ».

A Cannes, le maire David Lisnard a déjà commencé depuis plusieurs jours cette vaccination.

« Si vous ne faites pas partie d’une des catégories ci-dessous, alors vous n’êtes pas éligible » selon le site Doctolib

Pourtant sur le site de prise de rendez-vous Doctolib, les critères pour être vacciné sont très spécifiques.

Si vous ne faites pas partie d’une des catégories ci-dessous, alors vous n’êtes pas éligible, une phrase stipulée en haut de page. Les éligibles sont :

-Personnes de plus de 70 ans

-Personnes vulnérables à très haut risque face à la Covid19

-Personnes de 55 à 79 ans avec une comorbidité

-Professionnels du secteur de santé

-Personnes de 50 à 54 ans avec une comorbidité

Comment puis-je m’inscrire pour me faire vacciner?

Les deux sites internet les plus connus pour se faire vacciner sont Santé.fr et Doctolib.

►Voici la carte dressée par l’Agence régionale de Santé de l’ensemble des centres de vaccination de la région ainsi que leurs adresses et leurs coordonnées téléphoniques. Elle est actualisée en temps réel.

Vous avez des questions sur cette campagne de vaccination ? Sur la pandémie ? 

#Onvousrépond – Posez nous vos questions par ce formualaire :

 

Une fois ce formulaire rempli, votre demande sera traitée au plus vite. Voyez nos articles déjà pubiés sur le Covid et sur les vaccins liés à la pandémie.





Source link

Autres articles

« on est proche de la vérité » selon l’association des victimes du crash

adrien

c’est passé à un cheveu…

adrien

ce que l’on sait de la vidéo qui agite les réseaux sociaux

adrien

le commissaire qui a ordonné la charge mis en examen pour « complicité de violences »

adrien

couvre-feu renforcé, confinement le week-end ? Les mesures annoncées ce lundi

adrien

un documentaire sur le terroir culinaire niçois

adrien