Nice

Les Républicains des Alpes-Maritimes retirent leur soutien à Renaud Muselier

Notez cet article



Nouveau rebondissement ce 17 mai dans la course aux élections régionales. Le comité départemental des Républicains des Alpes-Maritimes vient de désavouer à l’immense majorité Renaud Muselier en votant à 84% le retrait de son soutien à sa liste aux élections régionales en PACA.

Nouveau rebondissement dans la guerre qui déchire le parti des Républicains dans la région PACA. 

Ce lundi 17 mai, à l’occasion du comité départemental de la fédération des Républicains des Alpes-Maritimes, une motion de retrait du soutien au candidat aux élections régionales, Renaud Muselier est tombée. La fédération retire son soutien pour les élections régionales à la liste de

Renaud Muselier sur laquelle figurent des
candidats de la majorité présidentielle.

Approuvée par 84% des membres du comité (12% s’y sont opposés, 4% se sont abstenus), les élus de droite ont décidé de retirer leur soutien.

“Nous avons malgré les engagements qui avaient été pris devant le commission nationale d’investiture, constaté que Renaud Muselier avait passé un accord politique avec le pouvoir macronien. Ce constat a été effectué également par certains candidats qui ont accepté leur présence sur la liste en vertu d’un engagement de non accord avec En Marche.

Selon les membres LR des Alpes-Maritimes, « cet accord a été directement négocié et imposé par l’Elysée pour essayer de déstabiliser notre famille politique à moins d’un an des élections présidentielles. Nous déplorons cet état de fait qui est inacceptable et qui va à l’encontre des valeurs  de notre famille politique. »

Dans son texte, Eric Ciotti qui dirige la fédération insiste sur le fait que « cette alliance constitue une insulte faite aux militants et à nos candidats engagés aux élections départementales. »

Un feuilleton…

Vendredi dernier, lors de la présentation de sa liste « Notre région d’abord », le président sortant de la région Renaud Muselier avait critiqué certains membres de LR opposés à l’ouverture de sa liste à une quinzaine de membres de la majorité présidentielle qui, selon lui, « remettent en cause la ligne rouge -pas de compromission avec le Front national- » (aujourd’hui Rassemblement national).

Début mai, la main tendue par ce dernier à la majorité présidentielle, saisie par le Premier ministre Jean Castex qui avait annoncé le retrait de la liste de Sophie Cluzel en évoquant une « recomposition politique », avait créé un psychodrame chez Les Républicains.

Après des débats acharnés au sein de LR, le parti avait finalement décidé de maintenir son soutien à M. Muselier, à la condition qu’il renonce à accueillir des candidats de la majorité.

 Ayant appelé plusieurs fois au retrait du soutien du parti au président sortant de la région, Eric Ciotti avait déjà annoncé qu’il ne soutiendrait pas M. Muselier, épaulé notamment par le maire de Nice et rival local de M. Ciotti, Christian Estrosi, qui a quant à lui fait le choix de quitter LR.

La fédération des LR 06 est la première fédération de France. 





Source link

Autres articles

The Avener au château ce samedi, soirées de quartiers et Dj aux balcons, l’été se déconfine

adrien

« Depuis 2014, je travaille en France, je paye mes impôts »

adrien

Bal, feu d’artifice… On vous dit quelles sont les festivités maintenues sur la Côte d’Azur pour le 14 juillet

adrien

Les Alpes-Maritimes en alerte pour « orages

adrien

on vous explique ce que risquent les restaurants qui ouvrent clandestinement

adrien

« nous sommes pris pour des dindons »

adrien