Nice

les festivals du film queer In&Out de Cannes et Nice résistent

Notez cet article


Comme un air de résistance dans une période extrêmement difficile pour tous les cinémas français, les festivals du film queer In&Out sont maintenus en septembre 2020. A Nice, à Cannes ou encore à Toulon, un cocktail cinématographique vous attend.  

12e édition pour In&out Nice, 9e pour celui de Cannes, et première pour Toulon qui met sur pied un festival coproduit avec Le Liberté, scène nationale de Toulon. Projections, conférences et expositions photos autour de la transsexualité rythmeront le mois de septembre sur la Côte d’Azur.

Du 2 au 6 septembre, à Cannes

Le public a rendez-vous au cinéma Les Arcades et à la Médiathèque Noailles pour célébrer les 10 ans de la Queer Palm, le prix LGBT du Festival de Cannes. Pour l’occasion, In&Out déroule le tapis rouge pour une soirée spéciale. L’invité d’honneur, Franck Finance-Madureira, n’est autre que le créateur de ce prix. Il viendra parler de l’évolution du film Queer sur les dix dernières années. Nicolas Maury sera également présent pour l’avant-première de son film « Garçon Chiffon ».

Franck Finance Madureira journaliste et créateur de la Queer Palm reviendra sur les enjeux du cinéma queer ces 10 dernières années. Ici, en compagnie du jury de la Queer Palm au Festival de Cannes 2018.

Franck Finance Madureira journaliste et créateur de la Queer Palm reviendra sur les enjeux du cinéma queer ces 10 dernières années. Ici, en compagnie du jury de la Queer Palm au Festival de Cannes 2018.

© Anne-Christine Poujoulat

Au programme également, 6 avant-premières prestigieuses :

  • Petite fille et Adolescentes, Sebastien Lifshitz
  • Moffie, Oliver Hermanus
  • Un printemps à Hong Kong, Ray Yeung
  • Postcards from London, Steve McLean
  • La première Marche, Hakim Atoui & Baptiste Etchegaray
L’avant-première de Garçon Chiffon de Nicolas Maury se tiendra lors de la soirée « 10 ans de la queer palm » et sera suivi d’un débat en présence du réalisateur.

L’avant-première de Garçon Chiffon de Nicolas Maury se tiendra lors de la soirée « 10 ans de la queer palm » et sera suivi d’un débat en présence du réalisateur.

© DR

Sans oublier une magnifique exposition photographique signée Jade Cervetti. La jeune artiste, qui a déjà exposé à Los Angeles et New-York, présente « convergenres », une série de clichés qui explorent les corps dans leur diversité.

Du 10 au 18 septembre à Nice

Quelques jours à peine après In&Out Cannes, son homologue Niçois débutera avec un mot d’ordre : « Trans is beautiful ».

Ce 12e volet s’ouvrira avec une master class pendant laquelle Sébastien Lifshitz, interrogé par le critique cinématographique Jean-Sébastien Chauvin, reviendra sur son travail.

Cet événement marquera le lancement de la rétrospective consacrée à ce réalisateur. Huit de ses films seront projetés à la cinémathèque de Nice pendant le festival. Le public pourra par exemple visionner sa dernière œuvre, Petite fille, qui raconte l’histoire de Sasha, une fillette de 7 ans, née dans un corps de garçon.

Le documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz faisait partie de la sélection officielle « section Panorama » à la Berlinale 2020.

Le documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz faisait partie de la sélection officielle « section Panorama » à la Berlinale 2020.

© DR

Comme pour In&Out Cannes, 6 autres avant-premières sont au programme du festival de Nice. La programmation est quasi identique pour les deux festivals. Seule différence: le film Adolescentes de Sebastien Lifshitz est remplacé par Baby Jane de Katja Gauriloff à Nice.

Autres temps forts :

Suivez le voyage intérieur d’une identité en transition avec Anne-Gaëlle Duvochel à l’affiche de « Dans la peau de la panthère ». Figure emblématique de la scène LGBT parisienne, l’humoriste offre un seule-en-scène bouleversant.Lou Spry et Nathalie Léger mêleront images, tableaux et projections dans une exposition intitulée « Une douce transgression au-delà du genre ». Rendez-vous à la galerie Uni-Vers-Photos pour en profiter.

  • Le retour de Short en Queer

Une sélection des meilleurs courts métrages queer de l’année.Projection du film « Les lèvres rouges » réalisé en 1971 par Harry Kumel.Un condensé des films queer qui ont quitté trop tôt les salles Niçoises. Brooklyn Secret d’Isabelle Sandoval et Eté 85 de François Ozon sont notamment au programme. A voir tous les jours à 17h30 au cinéma Le Mercury.

Les séances Replay reprennent 6 films initialement programmés en mai dernier, avant que la crise sanitaire n’oblige les organisateurs à reporter le festival.

Les séances Replay reprennent 6 films initialement programmés en mai dernier, avant que la crise sanitaire n’oblige les organisateurs à reporter le festival.

© DR

Le public dans la peau du jury

Avec le prix KLM du public pour le long métrage et documentaire à Nice, et le prix du public pour le meilleur film programmé durant le festival à Cannes ; vous aurez le dernier mot !

Tarifs :

Carte donnant accès aux tarifs réduits :

  • Carte « adhérent Ouvreurs » : 20€
  • Carte Festival : 5€


Cinémas :

  • Plein tarif : 6,50 à 8,50 €
  • Tarifs réduits : 4 à 5€


Théâtre de l’Eau de vie :

  • Tarif plein : 12€
  • Tarif réduit : 10€


Expositions photos : entrée libre

Cinémathèque de Nice :

Carte d’abonné annuelle (obligatoire) : 2,50 €

  • Tarif plein : 3 €
  • Étudiants : 2 €
  • Carnet 5 séances : 12 €


Evénément In&Out Cannes: ici

Evénement In&Out Nice: ici



Source link

Autres articles

Carte. Vous allez voir passer le Tour de France ? Voici les meilleurs emplacements dans les Alpes-Maritimes

adrien

les Alpes-Maritimes, le Var et le Vaucluse passent en rouge

adrien

Parc des Arènes de Cimiez Nice

administrateur

Les guides interprètes conférenciers en danger avec l’épidémie Covid : “j’ai des collègues qui m’appellent en sanglots”

adrien

les Alpes-Maritimes et le Var se souviennent

adrien

une dizaine de demandeurs d’asile vivent dans un campement de fortune

adrien