Nice

Le SDF niçois Jojo donne toutes ses économies aux sinistrés de la tempête Alex, la mairie lui propose un travail

Le SDF niçois Jojo donne toutes ses économies aux sinistrés de la tempête Alex, la mairie lui propose un travail
1 (20%) 1 vote[s]


Il dort sur les marches du musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice. Et il gagne un peu d’argent en vendant le journal  de l’association  de réinsertion  » Solidarité 06″. Solidaire des sinistrés des vallées, il leur a offert ses économies. Peut-être le début d’une nouvelle vie pour lui.

Sans abri 06, c’est un mensuel niçois édité depuis décembre 2019 par l’association  » Solidarité 06 « . Les 10 000 exemplaires sont  distribués par des SDF.  Ils l’achètent au prix symbolique de 0,01 € pour les revendre aux passants au prix de 2 € et le bénéfice est pour eux. Tania Jakic est la présidente de l’association. La vente de ces 24 pages, c’est une réinsertion, une resociabilisation, mieux que la manche. C’est leur rendre une visibilité car les sans-abri sont « invisibles ».  Jojo, 52 ans, est l’un d’eux. Sa maison ? Il n’en a pas, il dort sur les marches du musée d’art moderne et d’art contemporain. Et après le passage d’Alex dans les Alpes-Maritimes, après le drame vécu par des sinistrés qui ont tout perdu parfois même la vie, il a voulu apporté sa contribution en donnant ses économies, 150 euros au total en petites pièces. Tania Jakic, de Solidarité 06, connaît bien Jojo.  Elle avait fait un article sur lui dans le magazine, et elle a fait un petit film sur ce don magnifique.
Ce Roumain, orphelin élevé dans des foyers est arrivé en France en 2017, il est très attaché à son hygiène, se lave à la fontaine, se fait comprendre en français et rencontre les membres de l’association qui organise des  maraudes.
 

J’ai essayé de le dissuader, il a tellement peu pour vivre. Il a insisté. Il voulait vraiment aider les sinistrés.

Tania Jakik, Solidarité 06

 

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais il a été relayé par les médias. France Bleu  a diffusé son témoignage.

L’ adjoint de la ville de Nice délégué à la Propreté, Pierre-Paul Leonelli a voulu l’aider en lui proposant un travail dans son service.

 

Jojo était en larmes, explique Tania. Je suis super contente, cela a ouvert plein de portes, une association lui propose même un appartement !
 

Jojo est SDF, il a donné ses économies aux sinistrés des vallées. Emue par ce geste, la mairie de Nice lui a proposé un emploi. Il est sur les marches du MAMAC, avec Tania Jakic,  présidente de " Solidarité 06"

Jojo est SDF, il a donné ses économies aux sinistrés des vallées. Emue par ce geste, la mairie de Nice lui a proposé un emploi. Il est sur les marches du MAMAC, avec Tania Jakic, présidente de  » Solidarité 06″

© Dylan Meiffret / MAX PPP

 Il n’y croyait pas, c’était un moment très émouvant. Il était incrédule car les gens de la rue perdent espoir que quelque chose de bien se passe pour eux ! Tania explique que le rêve de Jojo est d’avoir un travail, un toit et une femme « honnête ». C’est donc le dernier voeu à réaliser. Nicolas Mérou, de France Bleu, exprime son bonheur d’avoir été contribué à améliorer sa vie.

Tania rappelle que tout est compliqué dans la vie des sans abri. Les papiers de Jojo ont été volés et refaire un passeport à l’étranger est terriblement difficile. 
 

Ce qui est dommage, c’est qu’il y a plein de gens formidables dans la rue, on ne le sait pas assez et des solutions existent, la preuve !

Tania Jakic, Solidarité 06

Elle invite donc les passants à regarder ces « invisibles » sur lesquels elle met un coup de projecteur, dans son magazine.





Source link

Autres articles

Face à l’arrivée de tonnes de bois flottant, certains ports azuréens ferment

adrien

PHOTOS – L’impact du Covid-19 sur le quotidien des Niçois immortalisé par un photographe amateur talentueux

adrien

la commune cherche un agriculteur, un appel à projet est lancé

adrien

l’IGPN « la police des polices », conclut à une charge policière disproportionnée

adrien

La baisse du nombre de victimes du coronavirus se confirme depuis la mi-avril dans les Alpes-Maritimes et le Var

adrien

l’ARS invite à des efforts rapides et importants « pour freiner cette propagation virale active »

adrien