Nice

le match se prolonge sur les réseaux sociaux



Ce dimanche 22 août, le match Nice-Marseille a été arrêté durant une heure et demie après que des supporters ont envahi le terrain à la suite d’un incident : une bouteille en plastique lancée sur Dimitri Payet, que le joueur a renvoyée vers la tribune. L’affrontement se prolonge sur internet.

Tout avait bien commencé pour le Gym. L’OGC Nice menait 1-0. Pour cette 3e journée d’une Ligue 1 qui

retrouve son public après une saison à huis clos, l’ambiance de ce derby était chaude.

Après 90 minutes d’atermoiements, la rencontre a été définitivement arrêtée quand l’arbitre, Benoît Bastien, a mis le ballon au poteau de corner, a sifflé et constaté l’absence des Marseillais. 

Au ballon s’était ajouté sur le terrain, une énième bouteille en plastique lancée sur Dimitri Payet, projectile que le joueur a renvoyée vers la tribune de la Populaire niçoise. En première période, du même côté du terrain, le speaker du stade avait déjà demandé aux supporters de ne rien jeter sur la pelouse.

« La Ligue (LFP) a décidé de faire reprendre le match. On a décidé pour la sécurité de nos joueurs, qui ont été agressés lors de l’envahissement du terrain, de ne pas reprendre car la sécurité de nos joueurs n’était pas garantie », a expliqué le président de l’OM, Pablo Longoria, dans une vidéo difusée sur les réseaux sociaux :

L’arbitre était avec nous, il nous a confirmé à (l’entraîneur) Jorge Sampaoli et à moi que la sécurité n’était pas garantie et avait décidé d’arrêter le match

selon le président de l’OM, Pablo Longoria.

« Ce qui est passé aujourd’hui est complètement inacceptable, on doit faire un précédent pour le foot français », a insisté le dirigeant espagnol, appelant à des sanctions. 

Nice voulait reprendre la partie.

Je sais très bien que le match aurait pu reprendre. J’étais persuadé que cela se passerait très bien. Malheureusement les Marseillais n’ont pas souhaité reprendre le match. Dont acte

a dit le président niçois, Jean-Pierre Rivère, en conférence de presse d’après-match.

Le match se prolonge

Ce lundi matin, le match n’est pas terminé. Le maire de Marseille, Benoît Payan, a réagi sur Franceinfo :

« Des joueurs blessés, une sécurité défaillante: le match n’aurait jamais dû reprendre. Triste décision. Fier de mon équipe qui ne s’est pas prêtée à cette mascarade ».

Autre avis dans la sphère politique, celui de Xavier Garcia, premier secrétaire général du PS dans les Alpes-Maritimes :

Des photos ont circulé sur les réseaux sociaux sous le mot clef #OGCNOM, montrant des marques sur des joueurs marseillais, notamment des coupures au cou sur Luan Peres et le dos écorché de Payet suite à la bagarre devenue générale sur le terrain.

Sur Twitter, des supporters Marseillais, ont même retrouvé celui qui aurait lancer la bouteille et saluer en héros les joueurs phocéens :

Au delà des messages parfois de haine entre les deux clans de supporters, certains ironisent et pointent des failles dans le dispositif, le manque notamment de filet en bas des tribunes comme c’est la cas au stade à Marseille :

Une enquête a été ouverte après les incidents a indiqué ce lundi à l’AFP le parquet de Nice. « Une enquête est en cours, mais il n’y a pas de garde à vue » à ce stade, a précisé le parquet.

Avec AFP





Source link

Autres articles

« de ma vie de carnavalier, je n’ai jamais vu ça »

adrien

des galeries d’art ouvrent leurs portes ce week-end pour proposer aux visiteurs de « s’évader »

adrien

la situation sanitaire s’améliore, des élus demandent de se déconfiner avant les autres

adrien

quand la réorganisation des agences d’information Lignes d’Azur irrite les usagers

adrien

CHECK – Le maire de Nice conteste un reportage sur son passé politique, nous avons vérifié

adrien

Eric Ciotti a obtenu l’extension de l’amende forfaitaire à 200 euros pour les consommateurs de drogue

adrien