Nice

le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti candidat, pour quel programme ?



Le parti Les Républicains prévoit de désigner un candidat pour l’élection suprême d’ici novembre. Invité surprise de la course à droite, le député azuréen Eric Ciotti. Il réunit ses soutiens ce samedi 28 août à Levens près de Nice.

Les prétendants à une éventuelle primaire de la droite font leur rentrée en ordre dispersé ce samedi 28 août. Le parti Les Républicains organiss son université d’été à La Baule sur fond de rivalités pour la course à la présidentielle. Rivalités et tenors dispersés.

Valérie Pécresse est à Brive, Michel Barnier et Philippe Juvin à La Baule, et Eric Ciotti à Levens dans les Alpes-Maritimes.

Invité surprise de la course à droite, le très droitier député azuréen, patron de la puissante fédération des Alpes-Maritimes, réunit en effet ses propres troupes ce samedi soir près de Nice.

A 55 ans, Eric Ciotti, s’est déclaré partant pour la course à droite jeudi dernier.

Invité surprise de la compétition, est le plus à droite des prétendants — au point de s’attirer régulièrement des critiques de proximité avec le RN. Il veut « redonner un espoir à cette France qui décline » et « porter un projet pour plus d’autorité, plus de liberté, plus d’identité ».

Partisan du referendum, ce spécialiste de l’immigration, coutumier des prises de parole et des propositions sur les thématiques sécuritaires et migratoires est membre de la commission des Lois, veut notamment revenir sur le droit du sol et plaide pour « l’inscription dans la Constitution de nos origines chrétiennes ».

Ce qu’il propose ?

Je veux enrayer le déclin de la France et redonner un espoir aux Français. Mon projet sera à droite, pour que la France reste la France,

le député Eric Ciotti sur son compte Twitter ce jeudi 26 août.

Eric Ciotti a expliqué lors de l’annonce de cette candidature vouloir « porter un projet pour plus d’autorité, plus de liberté, plus d’identité » et a évoqué à cette occasion quelques propositions, notamment sur l’un de ses sujets favoris, l’immigration. « Je proposerai l’inscription dans la Constitution de nos origines chrétiennes », a-t-il déclaré, précisant qu’il souhaitait également revenir « sur le droit du sol au profit du droit du sang ».

Depuis des années, une rivalité oppose Eric Ciotti et Christian Estrosi. Jean Leonetti, les incitait déjà au dialogue en 2018. Le maire d’Antibes est chargé du processus de choix du candidat de la droite à la présidentielle au sein des LR. Si l’idée d’une primaire est dans toutes les têtes, rien n’est encore acté. 

L’université des LR

Lors de l’université d’été à La Baule ce samedi, dans un message pré-enregistré diffusé aux militants. Eric Ciotti, y affirme qu’il ne voyait pas la primaire « comme un facteur de dispersion, de division, mais comme un élément de rassemblement ».

Ce rassemblement (…) est important » pour « participer au redressement de la France », engagée « sur la pente du déclin », a souligné l’élu des Alpes-Maritimes, en invitant les candidats de la droite à « fermer le robinet d’eau tiède » pour lutter notamment contre une immigration devenue à ses yeux « incompatible avec l’assimilation,

Eric Ciotti.

Après Laurent Wauquiez, le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, a à son tour annoncé vendredi qu’il renonçait à se présenter.

Avec AFP





Source link

Autres articles

découvrez les résultats du second tour

adrien

ce que l’on sait de la vidéo qui agite les réseaux sociaux

adrien

Connaissez-vous le Musée du Carnaval à Contes ? (Re)découvrez l’histoire et la collection colorée de ce Niçois passionné

adrien

“Comment ce fleuve peut être si calme et devenir si abominable sans prévenir…” Un documentaire explique les crues dévastatrices du Var, sur France 3 le 4 janvier à 23h

adrien

Une ferme-école, une résidence hôtelière écologique autour du château de la Penne : la permaculture prend forme

adrien

Le fleuve Var connait un des plus grands chantiers de renaturalisation d’espace fluvial de France

adrien