Santé / Médecine / Paramédical

Je n’ai jamais connu l’orgasme, je souffre d’anorgasmie ?

anorgasmie

L’anorgasmie est une incapacité à atteindre une intensité d’excitation suffisante pour vivre un orgasme alors que la stimulation sexuelle, voulue dans ce but, a été adéquate en durée et en intensité. Le problème de l’anorgasmie est un problème de seuil : on n’arrive pas à atteindre un niveau d’excitation qui déclenche l’orgasme.

L’anorgasmie peut être dite :

  • Primaire si la femme n’a jamais atteint l’orgasme et ceci d’aucune façon
  • Secondaire si la femme a déjà connu l’orgasme mais ne ressent plus des sommets de plaisir.

Elle peut aussi être :

  • Globale si aucune circonstance ne permet de parvenir à l’orgasme
  • Circonstancielle si l’orgasme peut être atteint dans certaines situations, mais pas dans d’autres
    • durant les masturbations, mais non lors des rapports sexuels
    • avec une certaine personne, mais pas avec une autre

L’ anorgasmie, est-ce fréquent?

Seulement un tiers des femmes connaissent régulièrement l’orgasme lors de leurs rapports sexuels. On peut ainsi dire que c’est très fréquent.

Pourquoi je n’arrive pas à l’orgasme ?

Plusieurs facteurs influencent la montée du plaisir, tant des facteurs individuels (éducation reçue, culture, âge, état de santé, …) que relationnels (conflits conjugaux, communication pauvre sur les plans affectif et sexuel, durée de la relation amoureuse, …). Ce manque de plaisir peut également être la résultante d’autres difficultés sexuelles telles que des problèmes érectiles ou une éjaculation précoce chez l’homme, des douleurs, un manque de désir.

Peut-on éprouver du désir et ne pas connaître l’orgasme ?

Oui, les deux ne vont pas de pair. Une femme peut éprouver énormément de désir sexuel pour son partenaire sans pour autant vivre des intensités de plaisir lors de la relation sexuelle.

Des traitements pour l’anorgasmie ?

Il n’existe, à ce jour, aucun traitement médicamenteux directement lié à l’orgasme. Il est néanmoins conseillé de faire un petit check-up auprès de votre médecin. Les causes physiologiques engendrant une anorgasmie, même si elles sont très rares, existent.

Des consultations peuvent être très bénéfiques. Après une investigation sur les causes de l’anorgasmie, le sexologue établit avec le patient les différents éléments à travailler. Le plus fréquemment, la sexothérapie aide la personne à lâcher-prise, à mieux connaitre le fonctionnement des zones érogènes, à découvrir de nouveaux plaisirs et à améliorer la communication érotique dans le couple.
Cependant, il est impossible pour un sexologue de promettre que, grâce aux consultations, le patient atteindra à coup sûr l’orgasme. Ce spécialiste met simplement toutes les chances du côté du consultant en levant les blocages éventuels et en enseignant des astuces pour y accéder plus facile.