Nice

Éric Ciotti annonce sa candidature à la primaire de la droite pour « redonner un espoir à cette France qui décline »



Le député Eric Ciotti était invité ce jeudi matin sur RMC. Et c’est en direct, qu’il a choisi d’annoncer sa candidature à la primaire de la droite en vue de la présidentielle 2022.

Eric Ciotti, député « Les Républicains » élu dans les Alpes-Maritimes, a annoncé ce jeudi matin sa candidature à la primaire de la droite en vue de la présidentielle. Invité sur RMC, il a ainsi déclaré: « Je souhaite être candidat pour porter des idées de droite, mon cap est à droite. Je veux sortir notre pays de la pente du déclin, redonner un espoir à cette France qui décline (…). Mon objectif est simple que la France reste la France. »

Je suis de droite je ne m’excuse pas de l’être.

Eric Ciotti, député LR

Il rejoint ainsi les candidats déclarés Valérie Pécresse et Philippe Juvin, respectivement présidente de la région Île-de-France et chef des urgences de l’hôpital Pompidou et maire de la Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine). Michel Barnier, le négociateur du Brexit pour l’Union européenne, pourrait également suivre. De son côté, le sénateur de Vendée Bruno Retailleau attendrait, d’après RTL, la décision de Laurent Wauquiez de rentrer ou non en lice. Quant au président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, il participera seul à cette course depuis son refus en juillet de participer à une primaire de la droite.

Éric Ciotti apparaît un peu comme le candidat surprise de cette primaire. 

Pour une « droite forte et conservatrice »

L’élu prône régulièrement la fermeté en matière de sécurité. Le député n’hésite pas à monter au créneau en plaidant pour un sursaut d’autorité et de fermeté de la part de l’État : 

Aujourd’hui, je vois avec désespérance ce pays que j’aime décliner. Sur le plan industriel, concernant sa place dans le monde, je vois la violence gagner nos quartiers, je vois le communautarisme islamiste continuer à gagner des territoires

Eric Ciotti, député LR

Le député est aussi revenu sur l’une de ses volontés depuis quelques années : celle d’inscrire dans la Constitution « nos racines chrétiennes. »

Eric Ciotti se positionne également en « fervent défenseur du libéralisme » : « je vois les français paralysés dans leur liberté, leurs intiatives, empoisonnés par la paperasserie, la bureaucratie, avec des charges pesant sur ceux qui travaillent. Il conclut : « il faut porter ce projet pour plus d’autorité, plus de liberté, plus d’identité. »

Éric Ciotti effectuera sa rentrée politique à Levens, dans les Alpes-Maritimes, où il donne rendez-vous à ses soutiens samedi 28 août. L’événement comptait déjà 2000 inscrits mercredi et 500 promesses de participations encore non payées.





Source link

Autres articles

émotion sur les réseaux sociaux après le sauvetage par la police d’un enfant de 4 ans, battu par son beau-père

adrien

les Alpes-Maritimes sont dans le « rouge », Christian Estrosi interdit les locations saisonnières à Nice

adrien

Cet artiste de Nice transforme une chaise, une brosse de WC en instruments de musique insolites !

adrien

le match rejoué à huis-clos, Nice perd un point, Gonzalez suspendu

adrien

CARTE. Port du masque obligatoire en extérieur dans les 18 communes les plus peuplées des Alpes-Maritimes

adrien

la transformation du boulevard Gambetta sans voitures (ou presque) se précise

adrien