Nice

comment rendre visite aux personnes âgées pendant ce confinement ?

Notez cet article


Avec l’opération #OnVousRépond, France 3 tente d’apporter des réponses aux questions que vous vous posez sur la pandémie de Covid et les restrictions en vigueur. Nous nous sommes penchés sur les règles qui concernent les visites de parents ou de proches âgés seuls ou en EHPAD.

Difficile de s’y retrouver avec les règles sanitaires imposées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid. 

Règles des 10 km, motifs impérieux… Vous vous posez de nombreuses questions et parmi elles certaines concernent nos aînés :

Est-ce que j’ai le droit de rendre visite ? Comment et jusqu’où ? #OnVousRépond.

Quelle distance ?

De nombreuses questions concernent la distance jusqu’à laquelle vous pouvez vous déplacer pour aller voir vos proches. 

Depuis le 3 avril, les déplacements dans toute la France sont limités à une distance de 10 kilomètres autour du domicile, sauf exceptions. Mais l’attestation n’est obligatoire en journée que pour les déplacements au-delà de 10 km.

Eric nous a écrit et se demande : « Je voudrais rendre visite à ma mère qui est en EHPAD à 25kms de mon domicile : en ai-je le droit ? »

Je voudrais rendre visite à ma mère qui est en EHPAD à 25 km de mon domicile : en ai-je le droit ?

Eric

Il existe des exceptions à la règle en ce qui concerne les visites auprès des personnes âgées et dans les EHPAD mais elles sont limitées à des cas bien précis. 

Un des fameux motifs impérieux imposés par gouvernement français concerne l’assistance aux personnes âgées, malades ou handicapées ne disposant d’aucun autre soutien. 

Les forces de sécurité peuvent exiger lors d’un contrôle des documents :

  • Etablissant la relation entre la personne aidante et la personne aidée
  • Attestant de la situation de la personne aidée.

L’interprétation stricte de « ne disposant d’aucun autre soutien » fait référence aux personnes âgées isolées. 

Donc non Eric, il n’est pas possible de rendre visite à votre mère dans un EHPAD à 25 kilomètres de votre domicile si on prend le texte au pied de la lettre. Il faut respecter la distance des 10 kilomètres et les règles sanitaires imposées par l’établissement.

Oui mais dans les faits, il existe une tolérance. 

De nombreux enfants de résidents habitent à plus de 10 kilomètres. Nous leur fournissons si besoin un justificatif et il n’y a jamais eu de problème,

Anne-Daphnée Brice, directrice d’un EHPAD à Pégomas, dans les Alpes-Maritimes.

Elle ajoute : « Lors du premier confinement nous avons eu des consignes strictes de l’Agence Régionale de Santé. Cette fois, les règles sont plus souples ».

La directrice précise qu’elle a des visites de proches venus de la région Provence Alpes Côte d’Azur mais les enfants de résidants qui habitent dans d’autres régions, comme la région parisienne, ne viennent plus depuis le début de ce troisième confinement.

De son côté, le gouvernement rappelle sur son site Internet « qu’il est recommandé de réaliser 72 heures avant la visite un dépistage par test RT-PCR ou, à défaut, un dépistage par test antigénique dans la journée de la visite ».

Emmanuel Macron en visite dans un EHPAD en septembre 2020.

Emmanuel Macron en visite dans un EHPAD en septembre 2020.

© SEBASTIEN GAUDAR / MAXPPP

Visite dans une autre région

De nombreux parents ne résident pas dans le même département voire dans la même région que leurs enfants ou leurs proches. 

Yvette se demande si elle peut rendre visite à son père qui est presque centenaire mais qui réside en EHPAD loin de chez elle, dans une autre région.

« Mon père de 98 ans est en EHPAD dans le Jura. Puis-je aller le voir ? »

Yvette

Là aussi, la règle des 10 kilomètres autour du domicile s’applique. Seul le motif impérieux d’assistance aux personnes âgées, malades ou handicapées ne disposant d’aucun autre soutien peut justifier d’un déplacement. 

Les forces de sécurité peuvent une nouvelle fois exiger lors d’un contrôle des documents pour établir la relation entre la personne aidante et la personne aidée ou attestant de la situation de la personne aidée.

Donc non. Il n’est pas possible de vous rendre dans une autre région pour rendre visite à votre père en EHPAD car il n’est pas considéré comme une personne âgée isolée.

Tolérance pour les régions frontalières

Une autre question peut se poser concernant les déplacements entre régions. Si l’enfant de la personne âgée ou le proche habite à la frontière mais à moins de 10 kilomètres. Il existe une tolérance pour les régions limitrophes.

L'inauguration d'un panneau de la collectivité européenne d'Alsace en mars 2021.

L’inauguration d’un panneau de la collectivité européenne d’Alsace en mars 2021.

© Vanessa MEYER / MAXPPP

Visite avec un accompagnateur ?

En cas de déplacement au-delà des 10 kilomètres du domicile avec un motif impérieux, est-il possible de rendre visite à une personne âgée avec un proche. 

La question peut se poser si l’on n’a pas de permis et que le domicile de la personne âgée n’est pas desservi par les transports en commun, si il faut aider physiquement une personne âgée dépendante et isolée et pour d’autres raisons.

« Est-ce que je peux accompagner mon mari pour rendre visite à sa mère qui est dans un autre département elle est âgée et malade ? »

Fragrance (pseudonyme)

Il est possible de se déplacer en respectant la règle des 10 kilomètres et celle des rassemblements de plus 6 personnes qui restent interdits.

Si vous dépasser les 10 kilomètres n’oubliez pas de remplir une attestation et de vous munir des documents qui justifient votre voyage.

Et dans les départements et régions d’outre-mer ou à l’étranger ?

Comment rendre visite à un proche âgé ou un parent qui réside dans les DOM-TOM ou à l’étranger ? 

« Puis-je me rendre chez ma mère âgée de 82 ans. Elle habite à 700 km de chez moi ? »

Tiz Yop (pseudonyme)

Le site internet de la préfecture de la Martinique rappelle que pour entrer dans cette région : « les voyageurs ont l’obligation de justifier d’un motif impérieux (…).

Les voyageurs devront renseigner une attestation déclarative justifiant du motif de leur déplacement entre les deux territoires et compléter de documents justificatifs disponibles sur le site internet de la Préfecture. »

La règle reste la même, il faut que votre parent ne dispose d’aucun autre soutien. La visite d’un proche en EHPAD n’est pas un motif suffisant.

Pour se rendre à l’étranger, la règle du pays d’accueil s’applique. Il faut donc prendre les informations auprès du consulat ou de l’ambassade du pays dans lequel réside votre proche. 

Posez-nous vos questions :

Avec l’opération #OnVousRépond, France 3 tente d’apporter des réponses à toutes vos questions. Retrouvez d’autres articles sous ce mot clef.





Source link

Autres articles

Malgré la crise sanitaire, les professionnels du tourisme et de la restauration recrutent sur la Côte d’Azur

adrien

Cet autocar emblématique des années 60, le cadeau de Noël de l’association Tram & bus de la Côte d’Azur

adrien

voici où vous faire vacciner contre le Covid dans les Alpes-Maritimes

adrien

des bars craignent une fermeture administrative pour non-respect des gestes barrières

adrien

Bicentenaire de la mort de Napoléon. A la découverte de la collection du musée Masséna de Nice

adrien

En ce début de saison, trois choses à savoir sur les allergies aux cyprès

adrien