Nice

Comment expliquer la hausse du taux d’incidence et la baisse de patients en réanimation dans les Alpes-Maritimes

Notez cet article


Si le taux d’incidence repart à la hausse dans les Alpes-Maritimes, le nombre de patients en réanimation, lui est en légère baisse. On fait le point sur la situation épidémiologique dans le département. 

Alors que le département des Alpes-Maritimes cumule les confinements, le week-end puis en semaine, le taux d’incidence repart à la hausse. L’indicateur controversé reflète-t-il la situation dans les services hospitaliers ?

Moins de patients en réanimation 

Au 26 mars, 119 personnes étaient en réanimation dans les Alpes-Maritimes, légère baisse sur une semaine, 131, le 19 mars. 

Les admissions ont diminué, depuis une semaine la situation est moins tendue. On arrive à gérer les flux entre les départs et les admissions.

Pr Carole Ichai, cheffe du service réanimation du CHU de Nice.

Le nombre quotidien de nouvelles admissions est en baisse dans les Alpes-Maritimes.

Le nombre quotidien de nouvelles admissions est en baisse dans les Alpes-Maritimes.

© Santé Publique France.

Selon la Professeure Carole Ichai, 85 à 90 personnes sont en réanimation réelle dans le département. Les données de Santé Publique France comprenant la réanimation ainsi que les soins intensifs. « Nous avons une dizaine de lits vides dans le département, nous restons avec une capacité d’accueil augmentée » conclut-elle.

Hospitalisations stables

Selon Santé Publique France, 749 personnes sont actuellement hospitalisées avec diagnostic Covid-19 au 28 mars 2021. 762 personnes étaient hospitalisées le 22 février dernier. 

Depuis le 25 janvier, le nombre de personnes hospitalisées n’est pas descendu en dessous de 700. 

Taux d’incidence en PACA

Les Alpes-Maritimes reste le département observant le plus fort taux d’incidence de la région Sud-Paca. Le département du Var est lui aussi au dessus du seuil d’alerte maximale avec 423 tests positifs pour 100 000 habitants au 25 mars dernier. 

Taux d’incidence repart à la hausse 

Le taux d’incidence est passé de 409 pour 100 000 habitants le 20 mars dernier à 453, le 25 mars. Une hausse significative, mais ne représentant pas forcément concrètement la situation épidémique dans les Alpes-Maritimes.

« Nous sommes toujours en décalage avec le taux d’incidence, la situation peut à nouveau se tendre dans quinze jours, mais pas forcément. »

Pr Carole Ichai, cheffe du service de réanimation du CHU de Nice.

Comme nous l’expliquions dans un précédent article, le taux d’incidence est une hypothèse, une extrapolation sur l’ensemble de la population et calculé à partir du nombre de tests positifs et négatifs. Plus il y a de tests, plus le taux monte. Ce taux peut-être en hausse alors que la positivé réelle, elle est en baisse.

Taux de positivité stable

Selon Covidtracker, le taux de positivité, c’est-à-dire la proportion de tests positifs sur l’ensemble des tests réalisés est de 8% dans les Alpes-Maritimes au 28 mars. Il est de 7.87% à Nice au 26 mars selon la ville de Nice contre 7.93% au niveau national. 

Autre indicateur, les eaux usées

Selon les analyses de la métropole Nice Côte d’Azur, la charge virale des eaux usées est en baisse. 

La concentration du virus dans les eaux usées niçoises a baissé.

La concentration du virus dans les eaux usées niçoises a baissé.

© Métropole Nice Côte d’Azur

La semaine 12, du 22 mars au 28 mars, la concentration du covid-19 dans les eaux usées était de 1277 par Ml contre 1678 fin février. 





Source link

Autres articles

Sans titre de séjour, le cuisinier du restaurant ayant ouvert illégalement à Nice échappera peut-être à l’expulsion

adrien

Réouverture des restaurants : des menus sur smartphone pour éviter la contamination

adrien

L’épidémie de Covid-19 a un niveau jamais atteint dans les Alpes-Maritimes

adrien

Les personnes nourrissant les chats en liberté à Nice soumises à une autorisation

adrien

Les 5 points à retenir du Conseil du climat de la métropole de Nice Côte d’Azur

adrien

Suivez en direct la présentation des 176 coureurs du Tour de France à Nice ce jeudi soir

adrien