Nice

« bien faire et laisser dire”

Notez cet article



Le président LR sortant Charles-Ange Ginesy débute ce 1er juillet un second mandat à la tête de l’assemblée départementale des Alpes-Maritimes. Il est élu avec 100% des suffrages exprimés. L’assemblée départementale est en place pour 6 ans.

En prenant place, pour la seconde fois consécutive, dans le fauteuil du président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Charles-Ange Ginesy a cité une maxime, maintes fois répété par son père : « Bien faire et laisser dire”.

Elu dans le canton de Vence aux côtés d’Anne Sattonnet, le président des Alpes-Maritimes a recceuilli 100% des suffrages exprimés. Sur 54 inscrits, il y a eu 52 votants. L’unique binôme de gauche de cette assemblée, incarnée par Marie-Louise Gourdon et Mathieu Panciatici, n’a pas pris part au vote. 

Très ému, Charles-Ange Ginesy a débuté son discours en parlant d’abstention, décrit comme un mal qu’il faut détruire. Il rappelle être en faveur de la mise en place d’un vote de proximité par la voie électronique pour simplifier cette démarche citoyenne. 

« Nous ne lâcherons pas nos vallées »

Charles-Ange Ginesy précise que 380 millions d’euros seront nécessaires pour que les vallées « retrouvent la confiance, que la population reste fixée et que les entreprises puisses reprendre. 

Poursuivre la Smart-Ville, le Green-deal

« Je veux utiliser pleinement l’intelligence artificielle pour l’aide à la décision dans tous les domaines comme par exemple la détection des événements naturels » poursuit le président du Conseil départemental 06 qui a dressé le tableau des Alpes-Maritimes 2050 qu’il veut aussi voir construit autour des énergies renouvelables (20 millions d’euros y seront consacrés), d’une mobilité plus douce, d’un emploi au rendez-vous, d’une politique de logement qui permettraient à ceux qui veulent rester dans les Alpes-Maritimes puissent le faire. Pour mettre en place sa vision politique, il explique vouloir mettre en place un think tank et faire appel à des concertations avec la population.

Charles-Ange Ginesy est à la tête d’une assemblée départementale où la domination LR frise le monopole :

« Être les premiers des Mohicans » – Marie-Louise Gourdon

Par la voix de Marie-Louise Gourdon, élue aux côtés de Mathieu Panciatici, la gauche a choisi de ne pas prendre part au vote. Dans son discours, Marie-Louise Gourdon a salué la parité présente au sein de la nouvelle assemblée départementale et après avoir rappelé les valeurs qui continuent de guider son combat politique, a annoncé le nom de son groupe : Environnement et solidarités. Deux valeurs que l’adjointe au maire de Mouans-Sartoux dit vouloir placer au-dessus de tout engagement partisan. 

En décrivant une carte « presque entièrement bleue du département », Marie-Louise Bourgon compare le canton de Grasse 2, « la parcelle rose de son canton au village d’Astérix.

Eh bien, je vous propose de renverser cette interprétation. Et de penser que cette parcelle-là pourrait être le ferment d’une autre vision de notre département, de nos territoires, et d’être les premiers des Mohicans. 

Marie-Louise Gourdon, conseillère départementale des Alpes-Maritimes 

Marie-Louise Gourdon qui a salué l’élection de Charles-Anges Ginesy avec qui elle indique pouvoir travailler en « bonne intelligence » et « au-dessus de tout engagement partisan ». 

 

« Nous avons montré une amitié solide” – Eric Ciotti 

Après avoir insisté sur les racines montagnardes de Charles-Ange Ginesy et d’une “vision commune”, Eric Ciotti se félicite de la constance de l’amitié entre les 2 hommes qui “ont, durant 13 années, partagé la gestion du département”. 

Dans ce monde compliqué et complexe, où l’amitié à peu de place. Nous avons montré que la nôtre était solide (…) si certains ont tenté de l’altérer. Amitié, fidélité et constance (..) constituent des valeurs essentielles.   

Eric Ciotti, conseiller départemental des Alpes-Maritimes

 





Source link

Autres articles

les réactions politiques et religieuses, « nous sommes en guerre »

adrien

Amazon s’installe à Carros, une arrivée polémique dans les Alpes-Maritimes

adrien

L’auteur de l’attentat de Notre-Dame à Nice, Brahim Aouissaoui inculpé et écroué

adrien

des barnums montés à Nice

adrien

pass sanitaire, ouverture des restaurants aux frontaliers… On fait le point sur les nouvelles mesures

adrien

Carros, la famille Bolukyan demande le droit de consolider son terrain et fait appel à des entreprises volontaires

adrien