Nice

avec le reconfinement, la nuit européenne des musées sera numérique ce samedi 14 novembre

Notez cet article



Samedi 14 novembre, malgré le confinement, la ville de Nice maintient la nuit européenne des musées. Mais cette année, la 16e édition aura lieu en version numérique. Vous pourrez suivre depuis votre canapé : des expositions, des films ou même des pièces de théâtre. 

Avec l’épidémie de coronavirus, et les mesures sanitaires, la « nuit européenne des musées » aura lieu sur internet. Tous les âges et tous les goûts sont ainsi invités à participer à cet événement numérique #NuitDesMuséesChezNous. Une initiative mise en place par le ministère de la culture et reprise par la ville de Nice. 
 

66500 visites en ligne

A Nice, de nombreuses expositions sont à découvrir sur le site cultivez-vous.nice.fr, cette plateforme numérique a été créée par la Ville en mars dernier pour offrir à chacun la possibilité d’accéder à des contenus culturels en période de confinement. 

Avec la crise sanitaire, la culture a dû se réinventer. Depuis mars, 66500 visites ont été enregistrées et 179500 pages ont été vues sur ce site mis en place par la municipalité. 

 

« C’est un partenariat qui existe depuis toujours avec le ministère de la culture. La ville de Nice a tenu à prendre part à ce projet même si c’est en version numérique cette année. Même pendant cette période, il faut proposer une offre culturelle. » 

Caroline Martinaux, attachée de presse à la ville de Nice

Vos musées préférés en un clic 

Dans le cadre de la nuit européenne, les musées proposeront également des programmes spéciaux sur internet et leurs réseaux sociaux : 

Sur le site du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC) plusieurs activités seront proposées  :

  • des jeux et des contenus à télécharger pour les enfants et les familles.
  •  une « visite dont vous êtes le héros » et des supports pédagogiques ludiques sur les collections.
  • Hélène Guenin, la directrice du MAMAC réalisera trois visistes guidées filmées, avec un doublage en anglais et un italien.
  • un teaser de l’exposition « She bam pow POP wizz ! Les Amazones du pop », sera proposé. 
  • « Ursula Biemann. Savoirs indigènes – Fictions cosmologiques  » en visite guidée
  • « Raconte-moi une œuvre » : une dizaine d’œuvres phares du musée sont dévoilées et racontées par l’équipe du MAMAC

Il y aura également des artistes invités : 

  • Compagnie Trans : captation vidéo de la pièce chorégraphique de la Compagnie Trans « SEULE pour une danseuse et un dispositif électronique « 
  • Retour en image et en son de l’installation sonore du musicien Benjamin Fincher « Relief bleue augmenté »
  • Projet GUID avec le Centre Chorégraphique National BALLET PRELJOCAJ – PAVILLON NOIR

Le MAMAC vu à travers les yeux des élèves :

  •  le projet  » chemin de lumière  » présenté en vidéo par les élèves de grande section de l’Ecole maternelle Terra Amata, de 3ème du Collège l’Escarène, du Collège Ségurane et du Lycée Pasteur.
  • le projet « des clowns chez les Amazones « par les élèves de 5ème du collège Maurice Jaubert.

Sur la chaîne Youtube du Musée de préhistoire Terra Amata :

  • Lecture théâtralisée et conférence autour du livre de Roy Lewis : Pourquoi j’ai mangé mon père ? Par le comédien Nicolas Deliau et le préhistorien Bertrand Roussel, Directeur du musée. 
  • Le Yéti découvre la Préhistoire au musée de Terra Amata. Une performance de Florent Testa,  et une production de Matériaux Mixtes.

Pour tout savoir sur le musée,  il est possible de télécharger l’application  « Terra Amata « sur smartphone. 

Pour le Musée Masséna :

  • Exposition « Nice et le Second Empire » à travers le regard de Muriel Mayette-Holtz, Directrice du Théâtre National de Nice. Ce sont dans les prestigieux salons de la Villa Masséna que les visiteurs retrouveront cette visite impériale. 

Le Musée Masséna propose une application téléchargeable gratuitement sur smartphone donnant ainsi la possibilité d’avoir accès à distance aux trésors de la Villa Masséna. 

L’ensemble des activités seront proposées samedi 14 novembre sur les différents sites des musées de la ville participants. Et les expositions resteront accessibles sur internet après l’événement.





Source link

Autres articles

Une pluie d’étoiles filantes à ne pas manquer dès ce lundi soir

adrien

Aéroport de Nice Côte d’Azur : “la reprise est progressive”, une vingtaine de destinations en juin

adrien

Concours d’admission à l’Education Nationale : Quentin Lhuillier, professeur niçois crie à l’injustice

adrien

Tout reste à faire pour les femmes qui perdent leurs cheveux, Julie Meunier fondatrice des Franjynes continue le combat

adrien

depuis une semaine, plusieurs attaques de loups ont tué au moins quatre brebis et trois chèvres

adrien

Ibrahim Maalouf, Thomas Dutronc, Ayo, Elodie Frégé, les stars chantent le jazz sur France 3

adrien